POUR LES GRANDS & LES PETITS

Stages “J’apprends à nageR”

En partenariat avec la piscine intercommunale du SICOVAL, le CDH31 propose chaque année des stages afin de découvrir pour certain ou perfectionner pour d’autre, leur aptitude à se mouvoir dans un milieu aquatique.
Ces stages sont à destination des jeunes et des adultes en situation de handicap moteur ou sensoriel et regroupent chaque année près de 20 sportifs.

Grâce à leur participation, à l’encadrement des Maitres-Nageurs sur place et à l’implication des services civiques, des alternants, des bénévoles et du salarié du CDH31, tous peuvent profiter de 5 heures de séances par semaine, sous la forme de jeux ou d’exercices de perfectionnement !

Une initiative riche et importante. Nous remercions le SOCIVAL pour son professionnalisme et son aide à la fois humaine et matérielle.

  • 27 février au 3 mars 2023 : Stage “J’apprends à nager” adultes
  • 24 au 28 avril 2023 : Stage “J’apprends à nager” enfants

L’objectif est de réduire les inégalités d’accès à la pratique pour qu’une plus grande partie des jeunes et des adultes en situation de handicap puissent s’épanouir dans le milieu aquatique.

Avis de sportifs

Un grand merci au comité handisport pour cette belle initiative, leur implication et bienveillance. Merci à Marie et Olivier leur accueil au sein de la piscine de Saint-Orens. Odile, 49 ans.

Vous m’avez redonné goût à la piscine ! Kylian, 13 ans.

Je suis très fière d’avoir fait ce stage, merci à tous ! Cléo, 11 ans.

Entretien avec Jérémy Casper 

Participant au stage natation adulte 2022 à la piscine intercommunale du Sicoval (31)

Bonjour Jérémy.

Jérémy : Bonjour Gabi !

Pour commencer, comment avez-vous trouvé le stage natation ? 

Jérémy : Je l’ai trouvé vraiment chaleureux, ça veut dire que la piscine et les infrastructures ne sont pas trop top, mais l’ambiance des personnes qui entourent le stage est vraiment positive donc c’était vraiment chaleureux et convivial.

Que vous a-t-il apporté ? 

Jérémy : Beaucoup de confiance en moi parce que je ne pensais pas arriver à ce niveau-là  aussi rapidement. J’ai su prendre sur moi, je me suis vraiment surpris et j’ai pris beaucoup de plaisir. C’était vraiment bien.

Êtes-vous plus à l’aise à l’approche de l’eau ? 

Jérémy : Là, oui, là, clairement ! Maintenant je n’ai plus peur de partir la tête la première dans l’eau, je sais qu’automatiquement je vais savoir me remettre sur le dos. Je n’ai plus peur si je n’ai pas de bouées, pas de matériel pour nager, je sais que je suis capable de faire du surplace là où je n’ai pas pied, je sais nager sur le ventre, me retourner, même nager sur le dos, enfin voilà.
Je n’ai limite plus peur, la peur est un peu partie, je sais que bon, le handicap fait que des fois on se retrouve dans des positions inconfortables qui font que tu peux partir à l’envers et tout mais bon avec tout ce que j’ai appris je sais que désormais je ne serai plus trop stressé.  Mais bon il ne faut pas que je perde mes acquis donc c’est pour ça que je  continue à travailler.

Si d’autres éditions sont proposés les autres années, êtes-vous tentés de participer de nouveau à ce stage natation ? 

Jérémy : Ah oui oui !! Et même limite j’en parlerais à beaucoup d’amis tu vois, enfin des  collègues du rugby et tout pour leur dire beh voilà venez on se fait ce stage à  plusieurs je trouve que c’est une très bonne expérience.

Allez-vous continuer la natation après le stage passé ? 

Jérémy : Oui, oui ! C’est pour ça que j’en profite qu’Alex travaille au comité Handisport pour avoir  des informations. Après, tu vois, j’avais déjà pensé à faire de la plongée sous-marine, donc c’est un peu à côté, mais oui, je vais essayer de garder des créneaux si je peux aller une fois ou deux par semaine me faire une heure ou deux heures de piscine, ce serait vraiment bien.

Mars 2022.